FFPJP05


Championnat Départ. pétanque





Galerie
0fd8fff29eba45e81c98e80eeff7149249526f4c

Flux RSS

Christian VAAST ou " Le lien entre deux époques "


Nom   VAAST

Prénom   Christian

Date de naissance   23/08/1951

Clubs   Embrun

Boules utilisées Ton’r ou ATX   74 x 700 ou 690

Quand et comment avez-vous commencez à jouer ? Avec mon grand père ( joueur moyen ) à la fin des années 1950

Joueurs des Hautes Alpes vous ayant les plus marqué ou impressionné ?

 Il y a de très bons joueurs, au risque de froisser certains, je citerai  : Patrick Gielly, Fabien Devezaud, Pascal Galvin, Mickael. Arsac, Michel Para, Jérémy  Benferhat ou Paul Napoléone.

Que représente pour vous la Pétanque ou le Jeu Provençal ?

Un magnifique jeu, facteur unique de cohésion sociale. Ainsi , peut-on cotôyer des personnes de tous horizons sociaux, unis par la même passion. Malheureusement, certains n’ont toujours pas compris qu’ils ne sont pas les seuls à pouvoir bien jouer…
Le titre vétéran 2012 à Laragne
Le titre vétéran 2012 à Laragne

Pour vous qui sont les meilleurs joueurs à chaque poste :

Je parlerai d’abord des «  anciens » que j’ai eu la chance de connaître, à savoir : Milou Lovino, Serge Rouvière et Pierre Brocca ( mon modèle lorsque j’étais jeune ) au poste de tireur.

Eugène Lubrano, Hector De fabritis «  dit Guêtre » ( Port de Bouc ) en tant que milieu.

Albert Pisapia et Maurice Rhoner ( Port de Bouc  ) comme pointeurs.

Palmarès en championnats départementaux ou meilleurs résultats obtenus ailleurs :

Vice-champion des Bouches du Rhône  jeu Provençal 1994 ( avec D. Escarras et F. Fauchier )

Vice Champion des Hautes Alpes Doublette 2003 avec Bernard Faure
Champion des Hautes Alpes Doublette 2004 avec Bernard Faure
Vice-champion des Hautes Alpes Triplette 2010 avec Bernard Faure et Sylvain Imbert
Vice Champion des Hautes Alpes  triplette vétérans 2011 et Champion triplette vétéran 2012 avec Bernard Faure et Antoine Taddeï

Championnat de France ASCEF ( Banques Caisse dépargne ) 18 fois Champion triplette, 1 fois vice-champion, 8 fois champion doublette, 4 fois vice-champion.

A la Pétanque :  carrés au national de Martigues, Bagnols sur cèze, sisteron ainsi qu’une quinzaine de «  Grands prix » ( il n’y avait pas beaucoup de nationaux il y a 30 ,40 ou 50 ans ) mais croyez moi, les grands prix de Salon, Fos sur mer, Istres, Côte bleue, Marignane etc…et que j’ai eu la chance de gagner, étaient  très réputés
Nevers 2003 - perdu en 16éme -
Nevers 2003 - perdu en 16éme -

Meilleurs souvenirs : Au jeu provençal ( que j’ai beaucoup pratiqué ), mes victoires au National de Digne ( 1995 ) , Fos sur Mer ( 1994 ), Beaucaire ( 1989 ) et une quinzaine de carrés ( finales et demi-finales ) au Nationaux de  Pertuis, St maximin,Sisteron, Arles, Beaucaire, Fos sur mer, Mazan

Plus mauvais souvenirs : Ma défaite en ½ finale du provençal 1989. Nous étions menés( avec mes partenaires Luc Fantini et Thierry Peyre ) 11 à 0 au bout d’1h de jeu..,  2h plus tard…nous étions à 11 partout et sur une mène où nous pensions gagner notre place en finale de ce prestigieux concours, nous perdons ( sur un rami )…dur ! dur ! Il m’arrive d’y penser encore de temps en temps…

Quels sont vos partenaires préférés : Les gens sympas, avec qui on peut avoir des centres d’intérêts différents,  positifs et gagneurs aux boules, mais pas jusqu’au point de  toujours tirer la couverture à eux ( sur le plan financier ainsi que du jeu et de l’amitié )

Anecdotes : Vers les années 1965-66, quelques anciens, peu connus du grand public, mais tous des phénomènes, m’avaient «  pris sous leur aile ».
Lucien malacarne ( 2 fois  finaliste du provençal 1967 et 68 ), Antoine Artigues ( vice Champion de France Provençal 1972) André Nérino ( ½ finaliste du Championnat de France Pétanque 1971).

Ces joueurs m’ont énormément apporté, notamment sur le registre de ce qu’on appelait «  faire la chanson ».
C’était une autre ambiance et je suis comme beaucoup d’anciens, nostalgique de cette époque là.
Les parties se déroulaient devant des «  galeries  » énormes,, sur plusieurs rangs et situées à proximité du rond.

Bien sûr, je considère qu’il y avait de l’ordre à mettre, mais à mon avis, trop de règlement tue le règlement dans la pétanque actuelle.

Un jour, avec André Nérino, en finale d’un doublette à Port de Bouc ( car à cette époque là, on ne partageait pas souvent et en tout cas rarement avant la finale ), devant une grosse galerie,nous rencontrons  Fernand Rivière et son frère Simon dit Coco.
Sur une mène, il me reste 2 boules et 1 à André qui pointait.
Le jeu étant très serré, André me dit : «  Ho grand, il faut tirer au bouchon ( on ne disait pas encore le but à cette époque là)
Je me dirigeais dons vers le rond. Une fois arrivé, lorsque je me retourne, je vois André, au milieu du jeu, me regardant en souriant avec sa casquette  vissée sur sa tête et son marcel relevé sur le nombril…il me dit «  qu’est ce que tu fais ? » Je lui répondis : «  hé bien, je vais tirer au bouchon ; il s’approcha de moi, mit son nez contre le mien et cria : «  le bouchon, c’est André qui va le tirer, et s’il n’en fait pas de la sciure, tu lui cracheras à la figure !  »
Il tira le bouchon, l’envoyant au fond du boulodrome…..
Voilà une des quelques scènes auxquelles on pouvait assister en ce temps là…

Provençal 1989 - Demi finale
Provençal 1989 - Demi finale

Si vous pouviez choisir votre équipe qui aimeriez-vous jouer en triplette :  Michel Loy et Philippe Suchaud car j’aime bien faire le milieu.....

Rêves ou Ambitions : Un carré d’un championnat de France mais ça devient difficile, peut-être le vétérans ?

Qu’aimeriez-vous changer dans la pétanque ou le jeu provençal :

Je ne parle plus du jeu Provençal que j’ai ( hélas ) du arrêter définitevement en 2000  à  cause de 3 hernies discales.
C’est devenu n’importe quoi aujourd’hui et je préfère ne pas m’étendre sur ce sujet…

Difficile également de parler de changements pour la pétanque, car les instances officielles ont-elles même beaucoup de difficultés à faire évoluer les choses, le nombre de licenciés diminuant d’une année sur l’autre…

Autres commentaires ou quelque chose à ajouter ?

J’ai énormément apprécié ma mutation dans les hautes alpes en 2002, et particulièrement à Embrun.
C’est une région où il fait bon vivre et dans laquelle je me rends dès que possible.
J’espère que les difficultés actuelles que rencontre le comité pourront se résoudre.

Championnat Départemental Tête à Tête 2008
Championnat Départemental Tête à Tête 2008
A l'inverse de Michel SARDOU qui a fait les 2 écoles et a tout oublié , Christian lui à connu la Pétanque des 2 époques et n'a rien oublié....
Après 10 ans passés dans notre département il mute cette saison vers le Vaucluse ou je lui souhaite bonne chance pour la suite d'une déja longue et belle carrière.
J'espère le recroiser quelque fois , sur ou autour d'un terrain........ pour évoquer encore avec lui cette partie de 16éme de finale du doublette 2011 à Gap..... nous l'avions écrasé 13 à 12 , et ou en partageant un verre ensuite , il nous a révélé ses dons de pronostiqueur !

Lu 4066 fois


1.Posté par polo le 28/12/2012 13:26
Christian t'es un super joueur et un super mec mais tu as oublié de citer ton associer Bernard dans les joueurs des Hautes-Alpes - Bises polo.

2.Posté par bernard FAURE le 15/01/2021 18:14
Christian VAAST est décédé à la mi-Novembre 2019 il avait été hospitalisé quelques semaines auparavant pour une occlusion intestinale. Ses obsèques ont été célébrées à Istres, par son fils, devant une foule nombreuse composée de parents et amis.Il a pratiqué sa passion bouliste jusqu'au bout de sa vie...

Nouveau commentaire :


Recherche



Licenciés


Coupe de FRANCE


Galerie
IMG_0655

Téléchargement

Outils (14)